Support officiel calculateurs Megasquirt, Lambda Tech Edge WBO2, Tuner Pro, SportDevices et Fenixecu 

  • CANConverter

  • Tous ce qui ne rentre pas dans les catégories précédentes :-) Attention, nous ne parlerons pas de tout ce qui est illicite.
Tous ce qui ne rentre pas dans les catégories précédentes :-) Attention, nous ne parlerons pas de tout ce qui est illicite.
 #7102  par Manu
 08 nov. 2017 08:42
Bonjour,

FenixEcu vient de mettre en vente une solution d'acquisition de données sur bus CAN autonome et universelle. Cette solution se compose d'un enregistreur de données CAN et d'un logiciel de post-traitement de ces données. Le but est d'enregistrer toutes les données qui circulent sur le bus CAN et ensuite, grâce à un fichier base de données (.dbc), de transformer les signaux que l'on souhaite en valeurs exploitables. Aujourd'hui CANconverter permet d'exporter les données aux formats CSV, WinLogView, MegaLogViewer et CANalyzer ASC.

L’intérêt de l'utilisation du bus CAN est que cette technologie auparavant réservée aux constructeurs commence à se répandre et nous voyons apparaitre de plus en plus de systèmes interconnectables. Ainsi nous avons pour les sondes large bande des contrôleurs qui émettent les données sur le bus CAN (DigiLSU par exemple). Des GPS utilisent également ce type de communication. Ensuite pour ne citer que les principaux, les calculateurs moteurs, les calculateurs ABS (vitesses roues, etc), et pour généraliser l'ensemble des systèmes d'un véhicule.

Hier, toutes ces informations étaient inexploitables sans un logiciel dédié et onéreux. De plus ces logiciels étant des outils de développement utilisés en labo, ils ne permettent pas de traiter et visualiser facilement les données, ce n'est pas leur vocation.

Aujourd'hui CANconverter permet en quelques clics de préparer les informations pour les afficher et les traiter dans votre logiciel préféré.

Voici un exemple d'acquisition faite sur le Nürburgring :

Image

Cette image est issue d'une acquisition CAN du véhicule. Ce véhicule est équipé d'un GPS émettant ses trames NMEA sur le CAN. Cela permet donc de visualiser le tracé du véhicule et de pouvoir mettre en face de chaque point géographique toutes les données moteurs, vitesses, etc...

Un autre avantage des systèmes CAN est, dans le cas de la richesse, que celle-ci est lue de manière numérique. Il n'y a pas de double conversion numérique/analogique (au niveau du contrôleur de sonde) puis anologique/numérique (au niveau du calculateur moteur). Donc la valeur affichée est vrai et n'est pas impactée par des éventuelles perturbation électriques et différences de potentiels (offsets de masses).

Il faut également comprendre que l'interprétation des messages CAN est décrite dans des fichiers base de données appelés fichiers DBC (*.dbc). Sans ces fichiers il est impossible de convertir un signal CAN en valeur physique. Aujourd'hui la plupart des constructeurs de matériel utilisant le protocole CAN fournissent ces fichiers DBC sur leurs sites, et ce gratuitement, directement téléchargeable comme sur le site Megasquirt, ou sur simple demande pour d'autres marques. Mais il est quasiment impossible de trouver des fichiers DBC constructeurs et il est donc très rare de pouvoir utiliser les données CAN d'un véhicule d'origine.

Vous pouvez trouver le système d'acquisition de données CAN et le logiciel CANConverter sur la boutique Megasquirt.fr en suivant ce lien :
https://www.megasquirt.fr/fenixecucom/2 ... erter.html

Sportivement,
Manu
 #7486  par Manu
 06 mai 2018 20:26
Voici un petit tuto pour se servir de CANConverter, système d'acquisition et de traitement de données. Bien que le logiciel soit initialement en Français comme le montre la première capture d'écran, les captures d'écrans suivantes sont issue d'une présentation que Fenixecu à réalisé sur des sites étrangers et sont en Anglais mouarf

CANConverter est écrit en QT et peux être utilisé sur n'importe quelle version de Windows et sur Linux. Il doit même être possible de l'exécuter nativement sous Mac OS.

Voici la fenêtre principale de CANConverter :
Image


Lorsque vous ouvrer un fichier LOG des données CAN que vous avez enregistré, CANConverter analyse ce fichier et affiche les données utiles trouvées dans ce fichier dans la fenêtre de gauche du logiciel. Vous trouvez dans cette fenêtre le nombre total de trames CAN contenues dans le fichier, et pour chaque groupe de trame, son ID en hexadécimal, en décimal et le nombre de fois ou il est vu dans le fichier LOG. Cela vous permet de voir de quoi est fait le fichier ;-)
Image


Maintenant vous pouvez ouvrir un fichier .DBC. Un fichier DBC est un fichier qui décris une messagerie CAN et permet de décoder les signaux qui circulent surle bus CAN. C'est le format standard utilisé pour cela. Les fabricants de calculateurs de compétitions proposent souvent les fichiers nécessaires pour interpréter le bus CAN de leur matériel. Vous pouvez également réaliser vos propres fichiers .DBC si vous avez les informations nécessaires. Pour cela vous pouvez utiliser le logiciel gratuit BusMaster de Bosch/ETAS.

Le fichier DBC est lui aussi analysé et son contenu est affiché dans la fenêtre centrale du logiciel CANConverter. Il y a plusieurs filtres dans cette fenêtre qui vous permettent d'afficher uniquement ce que vous souhaitez, de la manière dont vous le souhaitez. Par exemple dans l'image suivante tous les signaux contenus dans le fichier .DBC ET le fichier LOG sont affichés. Les signaux qui ne sont disponibles dans le fichier DBC, mais pas dans le fichier LOG ne sont pas affichés.
Image


Voici un autre exemple très similaire à l'exemple ci-dessus, mais dans lequel tous les signaux sont regroupés dans leur trame (ID) respective :
Image


Voici un dernier exemple dans lequel toutes les trames et signaux disponibles dans le fichier .DBC sont affichés, regroupés triés par ID. Dans ce cas là, les trames/signaux non trouvés dans le fichier LOG sont grisés afin d'empêcher de demander de convertir un signal qui n'existe pas dans le fichier LOG :
Image


Après avoir sélectionné les signaux/trames que vous souhaitez convertir, vous devez sélectionner le type de fichier que vous souhaitez créer. CANConverter vous permet de choisir entre 4 types de fichiers : .CSV, .MSL (pour MegaLogViewer ou MegaLogViewer HD), .TXT avec une entête spéciale permettant de traiter le fichier résultant avec WinLogView de DevTechnics, et enfin le forma .ASC qui est le format de référence pour les fichiers de données CAN dans le monde des constructeurs automobiles. Le format .ASC ne nécessite pas de fichier .DBC pour la conversion puisque les logiciels utilisant ce type de fichier, comme Vector CANalyzer par exemple, intègrent la partie conversion. WinLogView de Devtechnics est un logiciel gratuit qui peut afficher des courbes et des tableaux à partir de fichiers de données, mais est limité en terme de post-traitement. MegaLogViewer HD est un logiciel très puissant de visualisation et traitement des données. C'est celui que je conseille.
Vous pouvez aussi spécifier la base temps du fichier de données final, du temps réel à un ré-échantillonnage jusqu'à 250ms.
Image


Après avoir paramétré vos options de conversion, vous pouvez lancer le traitement en cliquant sur le bouton "Convertir". A ce moment-là, une fenêtre apparait. Celle-ci vous permet de renommer les variables à votre convenance et de modifier le nombre de chiffre après la virgule. Si vous souhaitez conserver le format original, cliquez simplement sur "OK"
Image


CANConverter va maintenant vous demander l'emplacement du fichier final et son nom. Par nom de fichier proposé par défaut est composé de la date et l'heure à laquelle a été réalisé l'enregistrement puisque les logger CANLogger 2000 et supérieurs possèdent une horloge interne et horodatent les fichiers. Si votre fichier LOG est issu d'un enregistreur de trames CAN de modèle CANLogger 1000, le nom de fichier proposé par défaut le nom du fichier LOG utilisé.
Image


A ce moment là la conversion débute et vous pouvez voir un indicateur qui indique l'avancement de la conversion. C'est vraiment très rapide :D Ainsi convertir un LOG de plus de 100Mo prend moins d'une minutes. Un LOG de 100Mo peut facilement contenir toutes les informations d'une heure de course en conditions normales. Et si vous paramétrez l'enregistreur de données pour filtrer certains messages, le temps d'enregistrement peut être bien plus important !
Image


A la fin de la conversion un pop-up apparait récapitulant les opérations et vous rappelant à quel endroit le fichier final est stocké sur votre ordinateur. Vous êtes maintenant prêt à utiliser ce fichier dans votre logiciel de post-traitement.
Image


Voici quelques exemples de traitement réalisés avec MegaLogViewer HD :
Image


Dans la fenêtre suivante on peut voir que le moteur ne semble pas réellement bien "réglé". En effet les données du tableau représentent la richesse, pas la lambda. Le metteur au point qui était également présent à la course a rapidement trouvé la source du problème : un connecteur de bobine d'allumage qui vibrait à partir d'un certain régime et empêchait une bonne combustion, limitant le nombre d'étincelles.
Image


Cette dernière capture d'écran est un exemple de ce qui peut être réalisé avec un GPS sur bus CAN :
Image


Fenixecu est très fier de mettre cette solution à votre disposition. Vous pouvez acquérir le logiciel CANConverter et le matériel d’acquisition de données CAN séparément ou bien en pack. Le logiciel doit être activé et ne peut être utilisé que sur un seul PC. Mais il peut convertir les données de TOUS les systèmes d'acquisitions compatibles. Vous trouverez le matériel et le logiciel sur la boutique Fenixecu à cette adresse : https://www.megasquirt.fr/71-diagnostic

Le fichier .DBC des calculateur Megasquirt est disponible en bas de cette page : http://www.msextra.com/manuals/
Le logiciel BusMaster édité par BOSCH/ETAS peut être téléchargé ici : https://rbei-etas.github.io/busmaster/
Merci de nous avoir lu.
Manu
 #7494  par Sylvain_L
 08 mai 2018 13:04
Un produit qui ne demande qu'à être connu :B