Support officiel calculateurs Megasquirt, Lambda Tech Edge WBO2, Tuner Pro, SportDevices et Fenixecu 

  • BMW M5 e34 S38B36 / S38B38

  • Vos montages, vos projets, vos remarques, c'est ici ;-)
Vos montages, vos projets, vos remarques, c'est ici ;-)
 #7339  par vozhd
 21 mars 2018 15:41
Bonjour,

je possede une BMW M5 e34 3.6 de 1989.
Ca fait un moment que je pense a la faire tourner au e85, voire de lui ajouter la fonctionnalite FlexFuel...
moins onereux, combustion plus propre, remplissage des cylindres et evacuation des calories ameliores, indice d'octane plus eleve. Donc amelioration rendement moteur et reduction de la pollution

Pour bien faire les choses il faut prevoir un debit de carburant maximal au moins 30% plus important que pour le SP98 pour ne pas tourner pauvre et ruiner le moteur quand il fonctionne 100% e85 (donc adaptation de tout le circuit: injos et pompe principalement) et reparametrer l'ECU pour modifier les durees d'ouverture des injections en coherence.
l'e85 etant un carburant moins sujet a l'auto-inflammation (equiv octane ~ 102) on peut egalement reparametrer l'avance a l'allumage pour augmenter le rendement moteur sans risquer le cliquetis.
Seulement voila, le S38B36 tourne d'origine sous motronic 1.2: calage d'avance fixe et allumage rotatif, injection batch (2 bancs de 3 injos.)... pas bien possible de FlexFuel cette mecanique en gardant cette gestion moteur a priori.

En portant sur le S38B36 ce que BMW a fait avec le S38B38 (motronic 3.3) je peux lui faire faire un petit bond technologique vers la generation suivante:
-allumage statique avec 6 bobines COP (+ capteur AAC)
-injection full sequentielle
-avance ajustable par l'ECU
j'ai donc commence a chercher une gestion qui puisse exploiter le moteur avec ce nouvel allumage et permettre de le faire tourner au e85 et/ou au SP98 (et toutes les nuances de melanges des deux idealement).

Apres avoir failli partir sur une gestion KDFi Plug&Play pour S38B38 (et l'avoir ecarte car clone ms2), la ms3+x m'a semble la plus a meme de remplir ce role. (autrement il y aurait le AEM F/IC6 piggyback mais... bof).

le vehicule est deja equipe avec une lambda WB dont le controleur fournit une sortie 0-5V, d'un thermometre EGT et d'un regulateur de pression de carburant reglable.
je sais deja
-qu'il me faudra remplacer l'interrupteur de position du papillon par un potentiometre de position
-que la ms3+x ne sait pas gerer nativement mes injos peak&hold mais qu'il y a des solutions (boitier peak&hold)
-que la ms3+x aura besoin d'un module externe pour declancher mes bobines COP
-que la ms3+x sait faire du flexFuel et du full-sequential sur 6 cylindres

en revanche je n'ai pas encore determine si/comment la ms3+x saura gerer
-le debimetre a fil chauffant (connexion 6 poles ...mais je dirais que oui si KDFi a su le faire avec un clone ms2) car je prefererais garder le MAF comme critere de gestion
-le volet du plenum d'admission

que pensez-vous de l'interet et de la faisabilite de ce projet ?
du choix de la ms3+x ?
 #7343  par Manu
 22 mars 2018 09:05
Bonjour,

Pour ce qui est des injecteurs basse impédance => es-tu sûr que ce soit ce qui équipe ton auto ? BMW a pour habitude, depuis longtemps, d'utiliser des injecteurs haute impédance. Si ce sont effectivement des basses impédances tu peux :
  • mettre des résistances en série pour adapter la résistance de l'injecteur (les constructeurs ont eu recours à ce type de montage et on trouve en casse des "pack" de résistances bien fait)
  • monter des boitiers P&H comme tu le souligne, mais ils ont un prix élevé. Il est donc souvent plus économique de monter des injecteurs haute impédance.
Le débitmètre est géré par tous les calculateurs de la gamme Megasquirt, MAIS il faut avoir sa courbe de réponse pour pouvoir le caractériser. les clones de Megasquirt ne se servent pas du débitmètre et imposent la modification du capteur de position papillon car ils fonctionnent en stratégie papillon/régime. Personnellement je te déconseille également d'utiliser le débitmètre. Ou bien, au pire, essaie de te servir du débitmètre comme d'un capteur de pression collecteur. En effet, le débitmètre envoie une information qui est très proche de l'information "pression" collecteur. Mais le calculateur MS3 est livré avec un capteur MAP intégré et sur un moteur atmo la stratégie pression/régime est parfaite. Donc à ta place je supprimerais le débitmètre.

Pour le volet du plenum d'admission, je ne vois pas de quoi tu parles.

Sportivement,
Manu
 #7345  par vozhd
 23 mars 2018 18:28
Bonjour,

Merci pour cette reponse.
Tu as raison, j'ai fume, mes injecteurs sont bien haute impedance. Je ne sais pour quel raison je me souvenais de l'inverse.
Ce qui fait un souci de moins.
Effectivement tu as raison aussi pour les clones ms2, ils gerent le moteur en strategie MAP/vitesse.
Si comme tu l'affirmes cette strategie donne de tres bons resultats, je n'ai pas de raison de m'obstiner a vouloir utiliser une strategie MAF.
deuxieme souci en moins.

Les moteurs S38 ont un systeme d'admission ITB en amont duquel se trouve une "boite a air", ledit "plenum".
Ce plenum est en fait un resonateur de Helmholtz. Grace au phenomene de resonnance acoustique cela permet de creer une legere suralimentation. mais pour que cela fonctionne il faut une certaine configuration du resonateur en fonction de la frequence des pulsations produites par l'ouverture des soupapes. Il y a donc a l'interieur du plenum un volet qui change la configuration de l'admission, principalement en fonction du regime moteur.
le volet est actionne par une capsule a depression, et la depression accede a la capsule sur ouverture d'une electrovanne (en 12V surement) ...qu'il faut donc piloter.

il me reste donc majoritairement la problematique du declanchement des bobines COP.
ca se precise...
 #7347  par Manu
 24 mars 2018 09:43
Salut,
vozhd a écrit :
23 mars 2018 18:28
Effectivement tu as raison aussi pour les clones ms2, ils gerent le moteur en strategie MAP/vitesse.
Hum, ce n'est pas ce que j'ai écris. Ils sont en papillon/régime

Pour ce qui est de piloter ton électrovanne, rien de plus simple. Tu peux utiliser une sortie programmable du MS3+X et la gérer en tout-ou-rien, en PWM boucle ouverte ou bien en PWM boucle fermée. Dans ces deux cas, tu peux choisir les axes de la tables à partir de toutes les informations moteurs (T°, %PAP, MAP, RPM, etc...)

Sportivement,
Manu
 #7437  par vozhd
 23 avr. 2018 17:58
Hello,

Le projet avance doucement mais surement, j'ai commence a rassembler du materiel et de la documentation qui me seront necessaires.
j'en suis a dresser la liste de l'assignation des pins du motronic du S38B38 + verif de la correspondance au multimetre sur le faisceau. Cette liste me sera utile a la fois dans l'etape d'adaptation du S38 motronic 1.2 (origine S38B36) en S38 motronic 3.3 (origine S38B38) et plus tard pour la construction du faisceau adaptateur pour la connexion de la MS3+X.

reste cependant une grosse zone d'ombre sur ce projet:
Pour le moment je n'ai pas trouve de setup de depart a entrer dans la MS3 pour S38B38...
Etant novice en la matiere, il n'est pas possible que je me risque a faire ce que meme les pros evitent de faire: partir d'une feuille blanche...
 #7439  par Manu
 24 avr. 2018 21:34
Bonjour,
vozhd a écrit :
23 avr. 2018 17:58
Etant novice en la matiere, il n'est pas possible que je me risque a faire ce que meme les pros evitent de faire: partir d'une feuille blanche...
Hum, hum. Un pro ne pas savoir partir d'une feuille blanche ? C'est nouveau ça...
 #7443  par Zgom
 24 avr. 2018 22:18
Je confirme, même les pros peuvent parfois partir d'une page blanche ;)

Par contre, je ne sais pas si le capteur de pression pourra aider sur son montage, car le S38 de la M5 fonctionne avec 6 papillons indépendants en aval du plenum.
Afin de faire un réglage "de base" juste pour pouvoir démarrer et fonctionner, peut-être que le débitmètre peut servir de base ?
 #7445  par Manu
 25 avr. 2018 08:56
Salut,
Zgom a écrit :
24 avr. 2018 22:18
Par contre, je ne sais pas si le capteur de pression pourra aider sur son montage, car le S38 de la M5 fonctionne avec 6 papillons indépendants en aval du plenum.
Afin de faire un réglage "de base" juste pour pouvoir démarrer et fonctionner, peut-être que le débitmètre peut servir de base ?
Le débitmètre... Si tu sais le caractériser OK, sinon bof... Avec la configuration que tu annonces, le plus simple est de fonctionner en "papillon/régime". Et le capteur MAP tu le gardes en capteur barométrique ;)

Sportivement,
Manu
 #7450  par vozhd
 27 avr. 2018 14:15
Salut, et merci de vos reponses.

Les quelques mappeurs avec qui j'ai eu l'occasion de parler s'efforcent de localiser, extraire et interpreter les maps de l'ECU d'origine lorsqu'il en existe un pour le moteur sur lequel ils travaillent.
Apres quand c'est pour des setups inedits (style transformation d'un moteur atmo/carbu en moteur suralimente/injection) il n'existe rien d'origine donc c'est effectivement un depart a partir de rien mais
qui necessite souvent beaucoup plus de travail.
Mais je pense que vous serez d'accord si je dis qu'il n'est pas bien prudent qu'un novice comme moi se lance sur cette voie en guise d'entree en matiere... et qu'il serait plus judicieux que je parte des maps d'origine. (meme si ca ne represente qu'une partie du parametrage).

En ce qui concerne l'utilisation du capteur MAP sur S38, ca devrait etre possible.
l'admission du S38 n'est pas un ITB dans le plus pur sens du terme: il y a un mince conduit qui relie les 6 corps d'admission en aval des papillons. Ce conduit est relie a la soupape de regulation du ralenti (PWM 3 poles Bosch). Sur ce conduit il y a plusieurs piquages qui servent a capter la depression. Et en particulier, un de ces piquages est utilise pour mettre a la depression le regulateur de pression de carburant (pour que la pression dans la rampe reste constante independamment du volume de carburant libere via les injecteurs).
Si un tel piquage sur ce conduit permet au regulateur de pression de carburant de s'ajuster en fonction de la depression, probablement que la depression a ce niveau est suffisamment representative de la charge moteur pour etre utilisee comme critere principal dans une strategie pression/regime (supposition personnelle).

Je ne sais pas caracteriser le debimetre a fil chauffant du S38. Meme si j'aurais aime le conserver pour rester au plus proche de la gestion d'origine, ce n'est pas une connexion sine qua non si je peux obtenir un fonctionnement aussi precis en utilisant une strategie basee sur le MAP. Et la correction baro via un second capteur de pression est au programme egalement, autant que possible.

L'objectif de mon investissement dans une gestion MS est d'obtenir un fonctionnement ameliore par rapport a ce que fait le motronic 3.3 d'origine du S38B38 (et d'apprendre au passage). Grosso-modo un fonctionnement au moins aussi bon, mais augmente de ce que peut faire la gestion MS:
ajout de la fonctionnalite FlexFuel, ajustements possibles si eventuelles futures modifications, visualisation et logging de tous les signaux des capteurs et des reponses de la MS pour faciliter les diag.
Je prefererais eviter la strategie papillon/regime dans la mesure ou elle ne me semble pas assez fine pour etre au moins aussi bonne que la strategie MAF d'origine.
 #7461  par vozhd
 02 mai 2018 18:17
Salut,

En faisant mes recherches je suis arrive sur cette page http://www.mye28.com/viewtopic.php?f=3&t=142306
Ou j'ai pu lire:
Megasquirt has an S38 tune built into their software, this is the tune we started with on my M90 with an S38B38 crank.
.

Si c'est verifie ca ferait une bonne base de depart pour moi.
En revanche il est question de MS2 et pas de MS3+X ...mais peut-etre que la MS3+X peut accepter un profil MS2 en entree (qui peut le plus peut le moins) ?